renovation moteurs anciens - méthode de travail - présentation - historique

presentation de l'entreprise

Remontons 25 ans en arrière. Les progrès technologiques, la société de consommation, ont eut pour effet de réduire l’activité de reconstruction de moteur et de la rendre obsolète. Devant tant d’adversité, plutôt que de disparaître et d’oublier tout un savoir-faire, une équipe de passionnés a choisi de faire perdurer cette activité et de s’orienter uniquement dans la restauration et la conservation d’un énorme patrimoine technique. Moteurs d’avions, d’automobiles, de tracteurs, de machines à vapeur sont monnaies courantes et enrichissent les connaissances et le savoir-faire de RMA.

L’entreprise se divisait en deux  pôles :
          -    Mécanique de compétition
          -    Réfection de moteurs anciens

L’expérience aidant (connaissance, passion), la réfection de moteurs anciens prit une part prépondérante dans l’activité de l’atelier. Le choix n’étant plus à faire, l’entreprise se consacre à présent, entièrement à la rénovation de moteurs thermiques anciens.

Nos compétences s’étendent du moteur à vapeur du 19eme siècle, jusqu’aux années 60 (Triumph, Mercedes, Ferrari, Norton, Talbot…) .en passant par les ancêtres, (‘De Dion’ – ‘Lorraine Dietrich’ – ‘Mors’ – 'FN' ...), ou encore, les moteurs d'entre deux guerres ('Delahaye', 'Packard' , 'Gnome et Rhone', 'Renault ','Penta' …)
Nous sommes capables de nous adapter à tous types de moteurs, même  les plus rares, fabriqués à quelques centaines d’exemplaires : comme la 'Peugeot 156', sans soupape (licence Shmidt), un moteur en étoile 'Leblond', mais aussi, plus répandu, comme la bicylindre EK dont l’une d’elle était la plus belle à parader pour le centenaire de la coupe Gordon Bennett.

 

création de sites internet, web design : artcomedia.net